Le vieux Mandarin raconte, la Chine

J'écris ce livre sur la Chine

posté le 28-04-2017 à 07:05:35

volume 2 chapitre XXVI page (129)

Ces renseignements sont d'autant plus précieux que l'évolution ultérieure de l'architecture chinoise repose entièrement sur les acquisitions techniques et esthétiques de la première période impériale, l'évolution des techniques a permis la construction de grandes maisons et d'entrepôts à étages.

 


 
 
posté le 27-04-2017 à 07:21:16

volume 2 chapitre XXVI page (128)

Par exemple, après la dynastie Ming, seuls ceux qui étaient apparentés à l'empereur pouvaient habiter des maisons aux murs rouges avec un toit aux tuiles jaunes.

 


 
 
posté le 26-04-2017 à 07:28:20

volume 2 chapitre XXVI page (127)

La porcelaine couverteC'est principalement les services pour le thé, la porcelaine est couverte de bambou.Le bambou est débité en fine tige aussi fine que l'épaisseur d'un cure dent, trempée dans des bains de pigment naturel de diverse couleur.Avec ce bambou on fait une véritable broderie qui enrobe la porcelaine, un peu une sorte d'isolation pour gardé la chaleur du thé.

 


 
 
posté le 25-04-2017 à 07:37:39

volume 2 chapitre XXVI page (126)

Les fauxLes potiers chinois ont une longue tradition, souvent encouragée par la Cour impériale elle-même, de reproduire les techniques et les styles des dynasties précédentes.

 


 
 
posté le 24-04-2017 à 09:36:55

volume 2 chapitre XXV page (125)

L'oxyde de fer qu'elle peut contenir donnera à la terre cuite une coloration rouge si elle est cuite en oxydation, et grise si elle est cuite en réduction.

 


 
 
posté le 24-04-2017 à 07:34:37

volume 2 chapitre XXV page (124)

Quand la cuisson est conduite jusqu'à 1350°C, on obtient un matériau parfaitement fusible, la porcelaine.

 


 
 
posté le 23-04-2017 à 06:54:57

volume 2 chapitre XXV page (123)

Le combustible utiliséA compter des Song, le Nord de la Chine utilise en général le charbon et le Sud, le bois, sous les Ming, le combustible principal reste le pin.

 


 
 
posté le 22-04-2017 à 06:55:35

volume 2 chapitre XXV page (122)

Les casettesLes casettes sont des boîtes en argile réfractaire disposées dans la chambre de cuisson et destinées à protéger les céramiques du contact de la flamme et des cendres en suspension.

 


 
 
posté le 21-04-2017 à 07:30:48

volume 2 chapitre XXV page (121)

La place des pièces dans le fourLes casettes contenant les pièces à cuire sont empilées par taille, les plus grandes d'abord, les petites étant placées dans les espaces intermédiaires laissés vides.

 


 
 
posté le 20-04-2017 à 07:19:14

volume 2 chapitre XXIV page (120)

Un engobe se différencie d'un émail par sa teneur en argile, la grande différence est que l'engobe contient beaucoup plus d'argile dans sa composition qu'un émail.

 


 
 
Chargement des articles suivants..