Le vieux Mandarin raconte, la Chine

J'écris ce livre sur la Chine

posté le 31-12-2016 à 08:05:40

volume 2 chapitre III page (11)

Tout a commencé quand un historien anglais a clamé la légitimité de l'Amiral Zheng He pour avoir découvert en premier la majorité de la planète dès le milieu du 15e siècle et pour avoir gagné les Caraïbes 72 ans avant Christophe Colomb.

 


 
 
posté le 30-12-2016 à 07:18:35

volume 2 chapitre II page (10)

Un sixième voyage fut lancé au printemps 1421 et visita le sud-est asiatique, l'Inde, le golfe persique et l'Afrique.

 


 
 
posté le 29-12-2016 à 06:55:53

volume 2 chapitre II page (9)

Dans la flotte de jonque il y avait des navires de guerre avec une très puissante artillerie, car dans beaucoup de mer, il y avait des pirates.

 


 
 
posté le 28-12-2016 à 07:29:51

volume 2 chapitre II page (8)

Les bateaux de la flotte communiquaient entre eux en utilisant les drapeaux, lanternes, cloches, et banderoles.

 


 
 
posté le 27-12-2016 à 07:19:37

volume 2 chapitre II page (7)

L'empereur, chercha à améliorer son image et celle de la Chine en envoyant des flottes spectaculaires et en accueillant des ambassadeurs de pays étrangers à la cour impériale.

 


 
 
posté le 26-12-2016 à 07:12:44

volume 2 chapitre II page (6)

Zheng He, est né vers 1371 d'une famille du peuple Hui qui vivait dans le sud-ouest de la Chine (Yun nan), et il s'appelait alors Ma He.

 


 
 
posté le 25-12-2016 à 07:20:33

volume 2 chapitre I page (5)

De l'exploration des Ming à l'isolation

La xénophobie et l'introspection intellectuelle caractéristique de la nouvelle école néo-confucianiste, de plus en plus populaire sous les Ming, ne mena pas à une isolation physique de la Chine.

 


 
 
posté le 15-12-2016 à 07:04:35

volume 2 chapitre I page (4)

Pour recenser la population, on la divise selon le système des li et des jia, un li regroupe cent familles, à la tête desquelles on nomme les dix plus riches propriétaires terriens, chacun exerçant son contrôle sur dix familles, qui constituent le jia.

 


 
 
posté le 14-12-2016 à 09:04:58

volume 2 chapitre I page (3)

L'organisation de l'armée1393, sous le commandement de cinq maréchaux et de dix-sept commandants de régions, 329 garnisons d'environ 6000 hommes campent dans l'Empire.

 


 
 
posté le 13-12-2016 à 07:27:45

volume 2 chapitre I page (2)

La dynastie Ming, 1368 à 1644, fut une lignée d'empereurs de Chine, la dynastie Ming désigne aussi l'époque couvrant la durée du règne de celle-ci, elle suivit la dynastie Yuan et précéda la dynastie Qing, il y eut 16 empereurs durant cette dynastie.

 


 
 
posté le 12-12-2016 à 06:40:01

volume 2 chapitre I page (1)

L'administration sous les QingOn restaure et renouvelle le système traditionnel des examens, qui sélectionnait les fonctionnaires d'après leur mérite et leurs connaissances en littérature et en philosophie.

 


 
 
posté le 11-12-2016 à 07:41:34

Chapitre L (page 277)

La route de l'ouest étant à nouveau bouchée par l'expansion islamique en Asie centrale, la Chine se tourne vers la mer, d'importantes expéditions maritimes sont lancées, le commerce chinois essaime lentement à travers l'Asie du sud-est. Malgré l'opposition du nouveau régime, les premières tentatives de pénétration coloniale occidentales ont lieu.

 


 
 
posté le 10-12-2016 à 07:32:55

Chapitre L (page 276)

Le Censorat, chargé du contrôle des fonctionnaires, la Cour Suprême et le ministère de la Justice deviennent les Trois Organes de la Justice, toute affaire importante leur est déférée, un Code des Ming, inspiré de celui des Tang, sert de base à l'administration de la justice, parallèlement, les Grands Édits compilent la jurisprudence pour éclairer les magistrats.

 


 
 
posté le 09-12-2016 à 07:31:28

Chapitre L (page 275)

Hong wu, recherchant une autorité absolue, abolit ce poste et supprima ainsi l'unique protection contre l'incompétence d'un empereur.

 


 
 
posté le 08-12-2016 à 07:30:23

Chapitre L (page 274)

Une fois ses rivaux battus, il s'autoproclama empereur en 1368, établissant sa capitale à Nanjing qu'il avait nommée Yingtianfu, et adoptant Hong wu comme nom de règne.

 


 
 
posté le 07-12-2016 à 07:20:37

Chapitre L (page 273)

(1368-1644) Dynastie Ming (明)1368 Zhu Yuan zhang monte sur le trône, alors que la cour mongole des Yuan est en fuite, le nom de l'ère dynastique sera Ming, ce qui signifie (Clarté), le nom est formé de deux caractères le soleil et la lune.

 


 
 
posté le 06-12-2016 à 07:35:45

Chapitre XXXXIL (page 272)

En médecine, l'accent est mis sur la diététique par Hu Si hui et le classique traité de médecine chinoise Nan Jing est imprimé.

 


 
 
posté le 05-12-2016 à 07:31:55

Chapitre XXXXIL (page 271)

1279 Le théâtre sous sa forme littéraire apparaît, les oeuvres connues sous le nom de Théâtre du Nord étaient écrites et jouées à Beijing, sous les Yuan, les auteurs étaient souvent des Chinois lettrés qui n'avaient pas reçu de poste dans l'administration.

 


 
 
posté le 04-12-2016 à 07:43:43

Chapitre XXXXIL (page 270)

La métaphysique est interprétée à la lumière de la science, la destinée humaine trouve sa place dans l'évolution de l'univers, le déterminisme historique qui en découle exercera une influence sclérosante sur la pensée chinoise des siècles suivants.

 


 
 
posté le 03-12-2016 à 07:26:47

Chapitre XXXXIL (page 269)

Encore une fois (les pour) Marco Polo vont dire (qu'il est le premier a cité le Japon, inconnu en Occident a cette époque, là il y a du vrais).

 


 
 
posté le 02-12-2016 à 07:29:37

Chapitre XXXXIL (page 268)

La réalité est probablement toute autre, lors de ses rencontres avec les caravaniers de la route de la soie, c'est fort possible, que ceux-ci lui ont raconté seulement une petite partie, de ce qu'étais la Chine.

 


 
 
posté le 01-12-2016 à 07:18:16

Chapitre XXXXVIII (page 267)

Une seule chose est sur, il a fait un long voyage, probablement jusqu'en Iran, qui a son époque faisait partie de l'empire mongol, et Marco Polo parlait le persan.Le plus vaste empire contigu de tous les temps, incluant la Chine, le Tibet, la Russie, la Perse, le Moyen-Orient et l'Europe de l'Est.